L'Observatoire

Découvrez le contexte de création, la mission, les objectifs ainsi que les partenaires de l’observatoire canadien sur les parcours des titulaires de doctorat (Ph. D.)

Contexte

Cet observatoire s’intéresse aux parcours professionnels des titulaires de doctorat de divers champs disciplinaires : Arts, Droit, Lettres, Sciences administratives, Sciences appliquées, Sciences de la Santé, Sciences de l’éducation, Sciences humaines, Sciences pures, etc. (à l’exclusion des doctorats de 1er cycle à savoir, Médecine, Pharmacie, Médecine dentaire, etc.).

À l’instar des autres pays de l’OCDE, le Canada connaît une augmentation de ses diplômés de doctorat depuis 1998 dont l’effectif est passé de 3,723 en 2002 à 7,767 en 2016 (Statistique Canada, 2019). Plusieurs études montrent par ailleurs que plus de 50 % des doctorants poursuivent leurs études dans la perspective d’une carrière universitaire. Or, les perspectives d’embauche à des postes de professeurs d’université, présentés comme débouchés traditionnels par excellence pour les titulaires de doctorat (Ph. D.) sont peu prometteuses.

Ces constats laissent comprendre que les vœux d’une large majorité de ces doctorants risquent de ne jamais se réaliser. Ainsi, une fois diplômés, ces personnes pour lesquelles un poste de professeur ou de chercheur constituait l’aboutissement logique de leur doctorat se trouvent contraintes à une réorientation vers d’autres secteurs. Des témoignages qualifiés « d’alarmants » relayés par certains médias font écho à ces difficultés qui préoccupent désormais les décideurs politiques et les institutions d’enseignement supérieur comme le montre le récent rapport du CCA sur «la transition des titulaires de doctorat vers le marché du travail », commandité par Innovation Sciences et Développement économique Canada (ISDE). Ce rapport, ainsi que les résultats de nos recherches montrent que l’un des défis majeurs auxquels ces diplômés sont confrontés est celui de la méconnaissance de leurs compétences en dehors du milieu de la recherche et de l’enseignement et leurs propres difficultés à les valoriser.

Ce défi est aussi celui des universités qui sont invitées à prendre, de manière décisive, le virage d’une formation doctorale qui favorise non seulement la spécialisation, mais aussi la transdisciplinarité et le développement de compétences pouvant contribuer davantage à l’employabilité et à l’élargissement des perspectives de carrière de ces diplômés afin qu’ils puissent apporter aux organisations un avantage concurrentiel à différents niveaux (social, économique, technologique, culturel, etc.

Mission

La mission de cet observatoire est de promouvoir les atouts de la formation doctorale en démontrant le rôle stratégique que ces hauts diplômés jouent et pourraient davantage jouer dans la société face aux défis (socioéconomiques, technologiques, culturels, etc.) de plus en plus complexes et imprévisibles du nouveau millénaire. Pour ce faire, susciter chez les responsables d’organisations, les décideurs politiques, le monde universitaire et l’ensemble des acteurs, l’engagement à offrir à ces diplômés de meilleures conditions pour déployer leur plein potentiel.

Objectifs

  • Favoriser une meilleure connaissance des compétences des titulaires de doctorat et du rôle stratégique que ces diplômés peuvent jouer dans la société.
  • Soutenir les doctorants et docteurs (Ph.D.) dans la valorisation de leurs compétences et le développement de leur employabilité.
  • Interpeler l’ensemble des acteurs pour œuvrer de concert à l’élaboration de stratégies audacieuses permettant à ces hauts diplômés de déployer tout leur potentiel face aux défis du nouveau millénaire.
  • Offrir aux doctorants et docteurs (Ph.D.) un espace d’accompagnement virtuel pour le développement de leur capabilité à construire leurs projets de vie personnels et professionnels.
  • Assurer une veille informationnelle sur les parcours des docteurs (Ph.D.)

Partenaires

Marcelline Bangali

Auteure de l'Observatoire

Université Laval, Centre de recherche et d'intervention sur l'éducation et la vie au travail (CRIEVAT)

PhD.Parcours@fse.ulaval.ca

Titulaire d’un doctorat en psychologie (INETOP-CNAM, Paris) et Professeure à l’Université Laval, je suis chercheure au Centre de recherche et d’intervention sur l’éducation et la vie au travail (CRIEVAT). L’idée de cet observatoire prend naissance dans le cadre des projets de recherche que je conduis depuis 2007 sur des problématiques liées aux parcours professionnels des titulaires de doctorat en dehors du milieu universitaire.